Le cabinet Englebert défend Benoit Poelvoorde dont l'image et l'identité ont été usurpées sur Internet

17 novembre 2021

Sur Internet et les réseaux sociaux, des personnes mal intentionnées usrpent le nom et l'image de Benoit Poelvoorde dans l'espoir d'inciter les personnes trop crédules à investir en ligne via des site probablement frauduleux. Benoit Poelvoorde a déposé une plainte pénale et a dénoncé ces agissements via un communiqué Belga, afin d'éviter que certains de ses fans ne se laissent berner.

Des personnes non identifiées diffusent depuis quelques semaines sur différentes plateformes, sites, et réseaux sociaux ou adressent directement par e-mail des messages où il est question de prétendus conseils d’investissements que Benoît Poelvoorde aurait donnés en direct dans l’émission de télévision française Quotidien (voir photo).

Ces messages, truffés d’hyperliens, renvoient vers de prétendues plateformes de trading en ligne de crypto-monnaies destinées aux citoyens belges.
Cette « information » est totalement fausse.
Benoît Poelvoorde n’a jamais donné une telle interview à Quotidien, il n’a jamais donné le moindre conseil pour investir des fond sur des plateformes en ligne.

Il n’a jamais donné l’autorisation aux auteurs de ces faux messages d’utiliser son nom et son image.

Il s’agit d’une utilisation frauduleuse et abusive du nom et de l’image de Benoît Poelvoorde en vue de tromper les internautes et de les inciter à se connecter aux sites renseignés.

Il est vivement conseillé à tous les internautes de ne réserver aucune suite à ces messages.

Tous les sites connus relayant ce message ont été signalés au SPF Économie et une plainte pénale contre « X » avec constitution de partie civile a été déposée par Benoît Poelvoorde.

Déjà en 2018, le SPF Économie alertait les citoyens contre ce type de pratiques. Si vous avez été en contact avec ce type de message, un signalement peut être effectué auprès du « point de contact » du SPF Économie.

 

Téléchargement(s)
Communiqué de presse